Date actuelle:10/07/2020

L’entrepreneuriat Au Féminin : Les Mythes vs Les Réalités

Peut-être en êtes-vous une. Ou peut-être jouez-vous avec l’idée d’en devenir une. Peut-être travaillez-vous pour l’un d’entre elles. Ou peut-être que vous êtes marié à l’une d’elles.

Il y a de plus en plus des femmes entrepreneur et elles ont généralement plus de succès que les hommes. Est-ce vrai ? Et si oui, pourquoi ?

Le mythe des femmes entrepreneur

Une femme devient mère, découvre ses vrais talents et en fait une petite entreprise prospère. Cette histoire est malheureusement un mythe, et en plus, elle est très dangereuse : Il est vrai que de nombreuses femmes créent leur propre entreprise afin de combiner famille, travail et accomplissement grâce à des horaires de travail flexibles. Mais ce n’est qu’une moitié de la vérité.

Bien sûr, il est vrai que les entrepreneurs décident eux-mêmes de leur temps la plupart du temps. Mais les femmes entrepreneur investissent autant de temps et d’énergie dans leur entreprise que leurs collègues masculins. Un entrepreneur masculin est et reste un entrepreneur avec ou sans enfants. Et cela devrait s’appliquer aux femmes aussi, n’est-ce pas ?

La femme chef d’entreprise en chiffres

Créer une entreprise n’est pas si difficile. Mais la création d’une entreprise durable est un travail difficile. Et les statistiques montrent que les femmes sont très douées pour cela.

Au niveau mondial, le nombre de femmes entrepreneur est en constante augmentation. Aux États-Unis, 31 % des entreprises sont détenues par des femmes, et en Suisse, selon le rapport mondial du GEM, il y a aujourd’hui autant d’hommes que de femmes qui créent une entreprise.

La réussite de la femme chef d’entreprise

Vous êtes toujours là ? Bien. Car voici la surprise de la même étude : ces dernières années, les chiffres de l’emploi ont chuté et seules les très grandes entreprises ont enregistré une croissance économique. Dans le même temps, les chiffres de l’emploi dans les grandes et petites entreprises détenues par des femmes ont augmenté de 18%.

Impressionnant, n’est-ce pas ? Alors que le chômage augmente et que de nombreuses petites entreprises sont sous pression, les femmes entrepreneurs ont créé de nombreux nouveaux emplois. Dans le même temps, les revenus d’exploitation des grandes et petites entreprises dirigées par des femmes ont augmenté de 35 % depuis 2007.

Si l’on en croit ces chiffres, les femmes sont de meilleures entrepreneuses que les hommes. D’où cela vient-il ?

  • Les femmes créent des équipes plus productives.
  • Une étude américaine montre que les femmes motivent mieux leurs employés et sont elles-mêmes plus engagées dans une entreprise. Les femmes ont également une culture de feed-backs plus constructive, félicitent plus souvent leurs employés et reconnaissent leurs performances. Tout cela a un effet très positif sur la productivité d’une équipe qui à son tour peut mener une entreprise au succès.
  • Les femmes pensent durablement.
  • L’entrepreneuriat durable est plus important pour les femmes que pour les hommes. Les femmes veulent généralement créer une entreprise qui fonctionne à long terme, tandis que les hommes sont plus intéressés par une réussite commerciale rapide. Les femmes sont moins intéressées par les stratégies de sortie et plus par le profit durable, c’est pourquoi elles anticipent mieux les obstacles, minimisent les risques et prennent généralement des décisions plus prudentes.

Sous-estimation des femmes

Ce stéréotype féminin s’est avéré vrai : Dans une étude, 42% des femmes et 62% des hommes ont décrit l’activité de leur entreprise comme étant florissante, bien qu’en fait, les entreprises dirigées par des femmes aient plus de succès que celles dirigées par des hommes. Cette incertitude féminine a aussi un bon côté : les femmes sont plus susceptibles de demander l’aide d’experts que les hommes, et les femmes entrepreneurs ont plus de chances de travailler avec des instituts de recherche. Ce qui est certainement payant.

L’avenir de la femme d’affaires

Les femmes entrepreneurs semblent avoir plus de succès que les hommes entrepreneurs, ceci quelle que soit la taille de l’entreprise qu’elles dirigent, quel que soit le secteur dans lequel elle est située. En moyenne, les petites entreprises et les entreprises individuelles font plus de bénéfices lorsqu’elles sont dirigées par des femmes que par des hommes.

Mais de la femme qui gère à la fois une famille et une petite entreprise, à la directrice d’une grande entreprise, elles ont toutes une chose en commun : les femmes entrepreneurs sont généralement minoritaires. Et elles gagnent généralement moins que leurs collègues masculins. Mais il y a des signes de changement.

Bien que les femmes soient (statistiquement) les meilleurs patrons, seuls 20% des froncophones interrogés préféreraient travailler pour une femme, tandis que 33 % préfèrent les patrons masculins. La bonne nouvelle, c’est que la majorité des 46 % n’a pas de préférence peu importe que ce soit un homme ou une femme au sommet.

Share

Laisser un commentaire